Budget

Quel est le coût annuel du droit d’usage d’un multiplexe ?
Le ministre des Media Mr Jean-Claude Marcourt a annoncé l’excellente nouvelle du subventionnement de l’ensemble des frais d’infrastructure de départ.

Par contre, les frais de fonctionnement devront normalement être payés par les radios à l’opérateur qui prendra tous les risques techniques et financiers de l’opération. RNI+ agit sous forme d’ASBL sans but de profit mais dans un esprit associatif et coopératif. Il s’agit de fixer un petit loyer qui permette de prévoir de couvrir les frais sur un horizon de 9 années, la durée des licences.

Le coût du droit d’usage d’un multiplexe par radio varie en fonction:

  • D’éléments prévisibles et connus

– Le coût du matériel (émetteurs, filtres, câbles, dipôles, etc)
– Le temps nécessaire pour assurer la réussite du projet
– Des prestations techniques (réparations, etc)

  • d’éléments inconnus au moment de l’appel d’offres

Le nombre de radios qui seront candidates pour tel ou tel Multiplexe principalement


Toutefois, RNI+ a modélisé différentes options pour le déploiement de l’architecture des multiplexes en fonction d’hypothèses. RNI+ tiendra des estimations minimales et maximales à la disposition de ses membres.


Postuler dans l’inconnue ?
Il n’y a aucun risque financier à postuler à ce stade pour rejoindre un multiplexe puisque chaque radio pourra se rétracter…
Mais le fait d’opter pour un multiplexe permettra de juger du réel intérêt et ainsi de pouvoir estimer plus précisément les coûts par radio et par an.

Techniquement, afin de rejoindre un multiplexe, il faut avoir une idée de l’opérateur qui va gérer ce multiplexe. Si vous devenez membres adhérents (et gratuit) de RNI+, vous pouvez mentionner que vous avez un « pré-accord ».
Il restera ensuite à RNI+ de calculer le coût du multiplexe et diviser ce coût entre les radios participantes.

Lorsque vous aurez connaissance de ce coût, vous pourrez encore vous rétracter et ne pas diffuser en DAB+. Voir même de démissionner de RNI+ par simple email…